Skip to Content
Don Bosco Helchteren grand gagnant du BERT, le concours national de technologie de la SNCB

Don Bosco Helchteren grand gagnant du BERT, le concours national de technologie de la SNCB

Don Bosco Helchteren a remporté la dixième édition du BERT, le concours national de technologie de la SNCB pour les élèves du troisième degré de l'enseignement technique et professionnel. Cette année, la SNCB a mis les étudiants au défi de développer un système qui permet aux voyageurs à mobilité réduite ou aux voyageurs avec une poussette ou des bagages lourds d’accéder au train de manière autonome. Une autonomie maximale pour tous les voyageurs constitue l'une des priorités de la SNCB et est également au cœur de sa nouvelle politique d'accessibilité.

Mercredi, dix écoles ont participé à la finale du BERT (Belgian Railways Competition for Technicians). L’événement aurait normalement dû se tenir à Train World, le musée du train de la SNCB, mais vu la crise du coronavirus, il s’est déroulé en ligne pour des raisons sanitaires. Après la présentation des projets des écoles, le jury - composé d'experts de la SNCB - a proclamé les gagnants.

Les élèves de toutes les écoles participantes ont été suivis et encadrés pendant un an par les experts de la SNCB dans le développement de leur projet. Cette année, le projet était placé sous le parrainage de l’ancien triathlète Marc Herremans.

Pendant la finale, les différents projets ont été évalués en termes de sécurité, d’innovation, de fiabilité, de créativité et de travail d'équipe, mais également au niveau de  leur faisabilité pratique.

Les lauréats

Don Bosco Helchteren a développé une plateforme téléscopique qui permet de franchir la différence de hauteur ainsi que l'écart entre un train Desiro et le quai. La plateforme se déploie automatiquement grâce à une caméra intelligente équipée d'un système de détection. Un concept simple, mais bien pensé, qui intègre également un système de sécurité.

Don Bosco Helchteren décroche le premier prix du concours BERT pour la première fois. L’école remporte un chèque de 5.000 euros pour l'établissement scolaire ainsi qu’un chèque de voyage en train, d’une valeur de 200 euros, pour chaque élève participant.

Le deuxième prix est décerné à VTI Roeselare, le troisième prix à GITHO Nijlen et le prix du public est attribué à Emmaüs-Aalter.

Les élèves de Don Bosco Helchteren. L’école a remporté pour la première fois le concours BERT.
Les élèves de Don Bosco Helchteren. L’école a remporté pour la première fois le concours BERT.

Politique d’accessibilité de la SNCB

L’autonomie maximale de tous les voyageurs est l'une des  priorités majeures de la SNCB. Un tiers de la population belge éprouve des difficultés à se déplacer. Il s’agit non seulement des personnes porteuses d’un handicap, mais également des personnes âgées, des personnes avec des enfants en bas âge ou des personnes dont la mobilité est temporairement réduite, en raison par exemple d'une jambe cassée. La SNCB souhaite qu'elles puissent également prendre le train de manière la plus autonome, la plus sûre et la plus confortable possible, du départ jusqu’à la destination finale.

Dans ce contexte, la SNCB veut rendre 150 gares intégralement accessibles d'ici 2025, afin que tous les voyageurs puissent puissent se déplacer jusqu’au quai de manière autonome. Durant les prochaines années, 130 trains M7 à double étage accessibles en toute autonomie seront également mis en service. La hauteur d’embarquement des portes d'accès de ces trains est de 76 centimètres, ce qui correspond à la hauteur des nouveaux quais. À l'ouverture de la porte, une marche amovible vient combler l'espace entre le quai et le train, permettant aux voyageurs à mobilité réduite d'embarquer et de débarquer de manière autonome et sûre.

1.300 nouveaux collaborateurs cette année

Avec le concours BERT, la SNCB entend motiver les élèves à embrasser une carrière technique, éventuellement au sein de l’entreprise ferroviaire. Et ça marche, car plusieurs anciens participants au concours BERT travaillent désormais à la SNCB.

En 2021 également, la SNCB recherche près de 1.300 nouveaux collaborateurs, dont 80 ingénieurs et 450 profils techniques.

Georges Gilkinet, Vice-Premier Ministre et Ministre de la Mobilité : "Lors de cette édition du concours BERT, les étudiants ont relevé le défi d'imaginer un système pour améliorer l'accessibilité des trains de la SNCB. Rendre les trains + accessibles est important pour les voyageurs. C’est une priorité pour ce gouvernement et pour la SNCB.  Je félicite tous les élèves qui ont participé au concours, et  en particulier les gagnants qui ont trouvé une solution créative et concrète ! Comme la SNCB, j'espère qu'après ce concours, les étudiantes et les étudiants envisageront également un emploi dans le secteur ferroviaire, car de nombreux défis passionnants les attendent à la SNCB. Travailler dans le rail contribue à construire la mobilité de demain."
Elisa Roux
Elisa Roux Porte-parole SNCB
Vincent Bayer
Vincent Bayer Porte-parole SNCB

 

A propos de la SNCB

Avec plus de 900.000 voyageurs par jour (avant la crise du COVID-19), la SNCB veut être la solution pour une mobilité confortable et durable en Belgique. Son objectif : des clients satisfaits qui considèrent le train comme une solution évidente à leurs besoins en mobilité. La SNCB investit dès lors dans un mode de transport orienté client, dans des trains ponctuels et bien entretenus ainsi que dans des gares confortables, fonctionnelles et qui intègrent parfaitement les autres modes de transport intermodaux. La SNCB compte 18.400 collaborateurs qui, chaque jour, placent le client au centre de leurs préoccupations.