Skip to Content
Grève nationale ce lundi 29 mars : plus d'un train sur deux roulera

Grève nationale ce lundi 29 mars : plus d'un train sur deux roulera

  • Plus de la moitié des trains circulera
  • Dont deux trains IC sur trois, deux trains S sur trois ainsi que deux trains L sur trois circuleront
  • La plupart des trains P ne circulera pas.

En raison de la grève nationale annoncée par plusieurs syndicats, le trafic ferroviaire sera perturbé à partir de ce dimanche 28 mars à 22h jusqu’au lundi 29 mars à 22h. Pour limiter l’impact sur les voyageurs, la SNCB a élaboré un service de trains alternatif fondé sur base des membres du personnel qui ne prendront pas part à la grève. Ce service garanti permettra de faire rouler plus d’un train sur deux par rapport à l’offre habituelle, dont les horaires seront consultables via le planificateur de voyage sur l’app ou sur le site internet de la SNCB. La SNCB déplore fortement l'impact de cette grève pour ses clients, surtout dans le contexte actuel dans lequel la SNCB met tout en œuvre pour offrir une offre de train maximale afin de garantir la sécurité sanitaire de ses voyageurs.

La SNCB a élaboré un service de trains alternatif qui permettra de faire rouler un peu plus de la moitié des trains, malgré la grève :

Deux trains IC sur trois circuleront (trains circulants entre les grandes villes), deux trains S (offre suburbaine) sur trois et deux trains L sur trois circuleront également.

Par contre, la plupart des trains P (qui roulent exclusivement pendant les heures de pointe du matin et du soir) ne circuleront pas, et quelques plus petites gares seront peu voire pas desservies*.

Planifier son voyage

Pour planifier leur trajet pendant cette journée de grève, les voyageurs sont invités à consulter régulièrement le planificateur de voyages à partir de la veille de leur départ, sur l’app ou sur le site internet de la SNCB, qui tiendra compte de ces horaires alternatifs.

Le déploiement de ce service garanti est aussi communiqué via les différents canaux d’information de la SNCB, tels que les réseaux sociaux (Twitter et Facebook), le site internet de la SNCB, les écrans et les annonces sonores en gares. Tout y est mis en œuvre pour informer au mieux les voyageurs, de manière détaillée et en temps réel.

Voyage vers des zones touristiques à forte affluence 

L’offre vers la Côte sera, en conséquence de la grève, elle aussi réduite.

Vu le beau temps prévu lundi, il risque d’y avoir de l’affluence dans les trains en direction de la Côte et des autres lieux touristiques. La SNCB suit la recommandation du Centre National de Crise qui conseille aux personnes qui souhaitent prendre le train pour leurs loisirs de choisir des destinations sortant des sentiers battus pour éviter les foules et que les gares se retrouvent engorgées.

Les voyageurs qui souhaitent prendre le train sont invités à consulter l’app de la SNCB qui comporte entre autres les indications quant au taux d’occupation des trains. Si le train est en orange ou rouge, le voyageur est invité à prendre un autre train plus tard ou opter pour une autre destination.

*Les gares de Chapelle-Dieu et Mazy seront très peu desservies.
Les gares de Aarsele, Bruxelles-Chapelle, Buda, Callenelle, Harchies, Masnuy-Saint-Pierre, Maubray, Neufville, et Ville-Pommeroeul ne seront pas desservies.

Elisa Roux
Elisa Roux Porte-parole SNCB

 

A propos de la SNCB

Avec plus de 900.000 voyageurs par jour (avant la crise du COVID-19), la SNCB veut être la solution pour une mobilité confortable et durable en Belgique. Son objectif : des clients satisfaits qui considèrent le train comme une solution évidente à leurs besoins en mobilité. La SNCB investit dès lors dans un mode de transport orienté client, dans des trains ponctuels et bien entretenus ainsi que dans des gares confortables, fonctionnelles et qui intègrent parfaitement les autres modes de transport intermodaux. La SNCB compte 18.400 collaborateurs qui, chaque jour, placent le client au centre de leurs préoccupations.