Skip to Content
'Hello Belgium Railpass': près de 3,6 millions de demandes

'Hello Belgium Railpass': près de 3,6 millions de demandes

Le pass est utilisable à partir de ce 5 octobre

Près de 3,6 millions de personnes ont demandé à recevoir le « Hello Belgium Rail Pass », la carte gratuite de 12 trajets en train. Les demandes sont clôturées depuis hier soir, ce 30 septembre 2020 à minuit. Une enquête révèle que la grande majorité compte utiliser le Railpass pour des excursions parmi les plus de 500 destinations belges accessibles en train. 

Tous les résidents en Belgique de 12 ans et plus avaient jusqu’à ce mercredi 30 septembre pour introduire une demande de Railpass gratuit (les enfants de moins de 12 ans voyagent  gratuitement s’ils sont accompagnés pendant leur voyage). Le numéro de téléphone 02/300 15 15 restera encore ouvert jusqu’au 16 octobre pour toutes les questions et demandes de suivi. Les personnes qui ont demandé le Railpass peuvent consulter le statut de leur demande via le lien qui se retrouve dans leur mail de confirmation.

Le ‘Hello Belgium Railpass’ peut être utilisé à partir de ce lundi 5 octobre 2020 jusqu'au mercredi 31 mars 2021 inclus. La carte donne droit à deux trajets en train par mois, par exemple un voyage aller et retour. Ceci, après 9 heures en semaine et à n’importe quel moment pendant le week-end.

La carte de 12 trajets est valable dans tous les trains de la SNCB, sur l’ensemble du réseau ferroviaire belge. Les voyageurs doivent la remplir avant d’embarquer à bord du train et la présenter spontanément, avec leur carte d’identité, à l’accompagnateur pour le contrôle.

95 % optent pour des destinations de loisirs

Le public qui a demandé le ‘Hello Belgium Railpass’ couvre toutes les catégories d’âge de façon relativement équilibrée. 

Une enquête sur les intentions de voyage des futurs utilisateurs du Railpass a été réalisée : presque tous les répondants (95 %) indiquent qu'ils l’utiliseront pendant leur temps libre, pour une excursion ou une visite familiale ou chez des amis, surtout durant le week-end. Etant donné que plus de 50% indiquent vouloir utiliser le pass pendant le week-end, cela pourrait conduire, en théorie, à un doublement du nombre de voyageurs dans les trains pendant le week-end.

80 % ont également indiqué avoir envie de visiter des destinations moins habituelles - par exemple autres que la Côte -, ce qui tombe bien, puisque le train offre aux voyageurs plus de 500 destinations en Belgique… Un avantage que la SNCB met en avant dans sa campagne de communication « Hello Belgium » (toutes les infos se retrouvent sur le site www.sncb.be) visant à soutenir les secteurs touristiques, commerciaux, récréatifs et culturels.

Plus de deux tiers des demandeurs ont également indiqué qu'ils comptent utiliser le Railpass dès ce mois d’octobre.

Autre élément notable : le Railpass va aussi inciter des personnes qui n'ont jamais pris le train à le faire à présent ; c’est le cas pour 10 % des demandeurs, soit un potentiel de 360.000 nouveaux clients. Une majorité de demandeurs indique aussi qu’elle prendra davantage le train grâce au Railpass.

Voyager en toute sécurité

L'utilisation du ‘Hello Belgium Railpass’ sur 6 mois doit permettre un étalement maximal des voyageurs dans le temps.

La SNCB souhaite transporter ses voyageurs en toute sécurité, également sur le plan sanitaire. C’est pourquoi son offre ferroviaire est maximale et que les trains circulent dans une composition maximale elle aussi.

Pour protéger la santé de chacun, le port du masque est obligatoire dans les trains, sur les quais et dans les gares. Par ailleurs, les trains et les gares sont régulièrement nettoyés et désinfectés en profondeur, avec une attention particulière sur les surfaces avec lesquelles les voyageurs sont en contact.

Lancée en septembre, la nouvelle app MoveSafe permet aux clients de consulter la fréquentation d'un train spécifique. Des codes-couleur indiquent le taux d'occupation réel du train, de sorte que le voyageur puisse éventuellement décider de prendre un autre train en connaissance de cause.

D’autre part, toujours afin de garantir la sécurité sanitaire, la SNCB veille à ce que ses trains ne soient pas suroccupés. Cela signifie qu’elle peut appliquer, si nécessaire, une procédure « stop-and-go » permettant de maîtriser l'occupation de ses trains. 

Concrètement, si la SNCB constate qu’à une étape d’un trajet, l’afflux de voyageurs est trop important et risque de compromettre la sécurité, elle devra malheureusement refuser des voyageurs dans le train concerné. Elle demande dès lors de respecter strictement les directives : dans pareils cas, la SNCB redirigera un maximum de voyageurs vers d'autres trains.

Vincent Bayer
Vincent Bayer Porte-parole SNCB

 

A propos de la SNCB

Avec plus de 900.000 voyageurs par jour (avant la crise du COVID-19), la SNCB veut être la solution pour une mobilité confortable et durable en Belgique. Son objectif : des clients satisfaits qui considèrent le train comme une solution évidente à leurs besoins en mobilité. La SNCB investit dès lors dans un mode de transport orienté client, dans des trains ponctuels et bien entretenus ainsi que dans des gares confortables, fonctionnelles et qui intègrent parfaitement les autres modes de transport intermodaux. La SNCB compte 18.400 collaborateurs qui, chaque jour, placent le client au centre de leurs préoccupations.