Journée internationale des droits des femmes : la SNCB fait une croix sur les préjugés

La SNCB soutient la campagne des Nations Unies : #BreakTheBias

womensday.jpg

En cette Journée internationale des droits des femmes, la SNCB se joint à #BreakTheBias, la campagne des Nations unies qui fait une croix sur les préjugés dans la société. Un thème important pour la SNCB, qui veut aussi être le reflet d'une société diversifiée parmi les membres de son personnel (M/F/X). Pour travailler à la SNCB, seuls les compétences et l'enthousiasme comptent.

De nombreux métiers inhérents au secteur ferroviaire, tels que conducteur de train ou technicien dans un atelier, sont encore trop souvent perçus comme un emploi dédié aux hommes. Et pourtant, ce n'est absolument pas le cas dans la pratique. Ainsi, de plus en plus de conductrices de train sont recrutées, il n'y a bien entendu aucune différence de salaire pour le même travail et chaque personne peut exercer n'importe quel métier, à condition d'avoir les compétences requises.

Dans la vidéo ci-dessous, la CEO de la SNCB, Sophie Dutordoir et un certain nombre de membres du personnel font une croix sur les préjugés et parlent de leur vision de la diversité au sein de l’entreprise.

Le nombre de femmes continue d'augmenter

Avec 3.300 collaboratrices, le nombre de femmes à la SNCB ne cesse de croître. En janvier 2022, 19 % de l’ensemble du personnel étaient des femmes, contre 15,5 % en janvier 2017.

Recruter davantage de femmes n'est pas un objectif en soi, mais celles-ci pensent de plus en plus à la SNCB comme employeur potentiel : ces dernières années de plus en plus de femmes postulent en effet à différents types d'emplois, qu'il s'agisse de fonctions opérationnelles sur le terrain, de manager ou d'ingénieur, par exemple.

Quand recrutement rime avec diversité

La diversité à la SNCB ne s'exprime pas seulement par le genre d'un membre du personnel, mais aussi par l'âge. Sur l'ensemble des 1.200 membres du personnel recrutés en 2021 par la SNCB, un sur quatre a moins de 26 ans. 13% de l’ensemble des nouvelles personnes recrutées avaient plus de 55 ans.

Cette année, la SNCB est à la recherche de 1300 nouveaux membres du personnel (M/F/X). Il s’agit notamment de 260 accompagnateurs de train et d'environ 200 conducteurs de train et 500 techniciens.

La SNCB souhaite également briser les préjugés dans ses campagnes de recrutement. Ainsi, pour chaque poste, des hommes, des femmes ou des collègues qui brisent les stéréotypes sont mis en avant. Toutes les informations sur les emplois et les candidatures à la SNCB se trouvent sur sncb.be/jobs.

Label diversité

En février dernier, la SNCB a reçu le label diversité d'Actiris, l’Office Régional Bruxellois de l’Emploi. Ce label récompense les efforts et l'engagement de la SNCB dans le domaine de la diversité. En 2019, la SNCB a lancé son premier plan d'actions en matière de diversité, qui prévoit des actions concrètes à tous les niveaux pour rendre la SNCB plus inclusive.

 
 
Elisa Roux

Elisa Roux

Porte-parole, SNCB

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

A propos de la SNCB

En route. Vers mieux. La SNCB, l’opérateur du transport voyageurs en Belgique, veut être le choix évident pour une mobilité confortable et durable en Belgique. Son objectif : des clients satisfaits qui considèrent le train comme une solution évidente à leurs besoins de mobilité. Employeur majeur en Belgique et acteur incontournable de la mobilité, la SNCB poursuit ses investissements pour un transport tourné vers le client, ponctuel, sûr et confortable. Les équipes de la SNCB s’activent au quotidien pour offrir convivialité et fonctionnalité dans les gares, favoriser les connexions intermodales, entretenir et renouveler les trains et amener les voyageurs de manière fiable à leur destination. Elles placent, chaque jour, le voyageur au centre de leurs préoccupations.