La SNCB commande 200 voitures M7 à double étage supplémentaires

La SNCB commande 200 voitures M7 à double étage supplémentaires

130 voitures accessibles de manière autonome et 68 voitures avec poste de conduite et des places pour vélos et poussettes viennent s’ajouter aux 445 voitures déjà commandées.

La SNCB a commandé 200 voitures M7 à double étage supplémentaires : il s'agit de 130 voitures accessibles de manière autonome pour les voyageurs à mobilité réduite et de 68 voitures avec poste de conduite et de la place aussi pour les vélos et les poussettes. Le Conseil d'administration de la SNCB a confirmé aujourd'hui cette commande au consortium Bombardier-Alstom. Cet investissement représente près de 450 millions d'euros. Ces 200 voitures comptent au total plus de 20.000 places assises.

La commande de ces voitures accessibles de manière autonome s'inscrit dans la nouvelle politique d'accessibilité de la SNCB, dont la priorité est de permettre aux voyageurs à mobilité réduite de prendre le train avec une autonomie maximale. Pour cela, les quais et les trains doivent avoir la même hauteur d'embarquement. Ce n'était malheureusement pas le cas pour la première commande de voitures M7 remontant à décembre 2015. La SNCB a donc décidé d'adapter le concept des voitures pour les futures livraisons.

Autonomie d'accès

C'est dans ce contexte que s'inscrit la commande actuelle de ces 130 voitures accessibles de manière autonome. La hauteur d’embarquement des portes d'accès sera de 76 centimètres, ce qui correspond à la hauteur de référence européenne pour les nouveaux quais. Lorsque la porte s'ouvre, une plate-forme coulissante vient combler l'espace entre le quai et le train, permettant aux voyageurs à mobilité réduite d'embarquer et de débarquer de manière autonome et sûre. Ces voitures seront également équipées de toilettes adaptées et d'un système d'interphone pour les usagers en chaise roulante.

Le consortium Bombardier-Alstom s'est engagé à livrer les premières voitures en 2024. Chaque train M7 en circulation disposera ainsi d'une voiture accessible de manière autonome, complétée par une voiture-pilote pouvant accueillir des voyageurs et des vélos.

Les organes d’intérêt concernés tels que Unia, le Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées et le CAWaB, ont été consultés sur le concept de cette nouvelle voiture. Leurs attentes ont été prises en compte autant que possible.

Georges Gilkinet, ministre de la Mobilité : « Je suis heureux que la SNCB commande ces 130 nouvelles voitures accessibles à tous. C'est mon ambition pour les Chemins de fer : davantage de trains, plus de trains et de gares mieux accessibles pour chaque Belge, donc y compris pour les personnes en chaise roulante, les parents avec une poussette ou les autres voyageurs à mobilité réduite, ou encore pour ceux qui prennent le train avec un vélo. Pour le futur, je demande que dès à présent chaque commande de train réponde à ces critères d'accessibilité. Cela s'inscrit pleinement dans la vision du Gouvernement de passer à une mobilité plus accessible et durable ».

Davantage d'espace pour les vélos et poussettes

En même temps que cette commande de voitures accessibles de manière autonome, la SNCB commande 68 voitures avec poste de conduite et un espace multifonctionnel.Celles-ci disposeront de sièges rabattables, offrant ainsi également de l'espace pour les vélos et les poussettes.

Davantage de confort et de capacité

Les 200 voitures supplémentaires viennent s'ajouter à la commande de 445 voitures M7 en 2015, laquelle sera livrée dans son intégralité. Quarante voitures auront été livrées d’ici la fin de cette année et 150 autres sont prévues pour 2021.

Les trains M7 seront utilisés principalement pour les relations IC qui passent par la jonction Nord-Midi de Bruxelles. En déployant davantage de trains à double étage sur ces relations, la SNCB va ainsi augmenter la capacité de transport de et vers Bruxelles, sans pour cela que la capacité ferroviaire ne doive être augmentée.

Elisa Roux
Elisa Roux Porte-parole, SNCB

 

A propos de la SNCB

Avec plus de 900.000 voyageurs par jour (avant la crise du COVID-19), la SNCB veut être la solution pour une mobilité confortable et durable en Belgique. Son objectif : des clients satisfaits qui considèrent le train comme une solution évidente à leurs besoins en mobilité. La SNCB investit dès lors dans un mode de transport orienté client, dans des trains ponctuels et bien entretenus ainsi que dans des gares confortables, fonctionnelles et qui intègrent parfaitement les autres modes de transport intermodaux. La SNCB compte 18.400 collaborateurs qui, chaque jour, placent le client au centre de leurs préoccupations.