Skip to Content
La SNCB élargit son offre de trains dans la Province de Luxembourg à partir de décembre 2020

La SNCB élargit son offre de trains dans la Province de Luxembourg à partir de décembre 2020

  • Dès décembre 2020, les jours de semaine : la fréquence sera doublée sur la liaison Liège - Vielsam - Gouvy - Luxembourg;
  • A partir de mai 2021, les week-ends : la relation L Libramont-Virton sera prolongée jusqu’à Arlon via Aubange et Athus à raison d’un train toutes les deux heures.

A partir du dimanche 13 décembre 2020, la SNCB élargira son offre ferroviaire. De nouvelles relations IC seront déployées, le nombre de trains augmentera sur certaines relations existantes et 28 trains seront ajoutés tôt le matin et tard le soir. L’offre suburbaine autour de Bruxelles, Gand, Anvers, Liège et Charleroi sera, elle aussi, élargie. Les nouveautés concernant la Province de Liège ont été annoncées aujourd’hui par la SNCB à l’occasion d’une présentation aux villes, communes et acteurs concernés. 

L’élargissement de l’offre ferroviaire de ces prochaines années se déroulera en plusieurs phases, compte tenu de l’infrastructure, du matériel et du personnel disponibles. D’ici 2023, l’offre globale de trains sera augmentée de 4,7%, soit 3,77 millions de train-kilomètres supplémentaires par rapport au Plan de Transport actuel prévu.

Le nouveau Plan de Transport de la SNCB a été élaboré après consultation des associations de voyageurs, des Régions, des bourgmestres et élus locaux. Les élargissements de l’offre ont été conçus en coordination avec les sociétés de transport régionales de sorte que leurs horaires correspondent à ceux de la SNCB et que les voyageurs puissent facilement passer d’un mode de transport à l’autre.

Chiffres-clés:

Story image

Impact limité de la crise du COVID-19

Une grande partie des projets sera déjà implémentée en décembre de cette année. Le planning actualisé des projets prévus en 2021 et 2022 sera quant à lui communiqué dans le courant du premier trimestre 2021.

Malgré les nombreuses incertitudes liées à la crise du COVID-19, la SNCB fera tout pour en minimiser l’impact sur les élargissements prévus dans son plan de transport 2020-2023.

Elle reste convaincue du rôle du train en tant que moyen de transport sûr, durable et confortable.

Aujourd’hui plus que jamais, la SNCB est persuadée que le train est la colonne vertébrale de la mobilité durable en Belgique. L’entreprise ferroviaire a tout mis en œuvre pour faire en sorte que les trains ne cessent jamais de rouler, y compris pendant la crise sanitaire, et elle continuera à le faire. Depuis le déconfinement, le taux de fréquentation des trains augmente de semaine en semaine, pour atteindre aujourd’hui plus de 615.000 voyageurs par jour.

Nouveautés dans la Province de Luxembourg

Dès le 13 décembre, les jours de semaine, la fréquence sera doublée sur la liaison Liège – Luxembourg. La fréquence des trains IC Liège-Guillemins - Vielsam - Gouvy - Luxembourg passera à 1 train par heure dans les deux sens, au lieu de 1 train toutes les deux heures actuellement.

A partir de mai 2021 (dès finalisation des travaux Infrabel du terminal conteneurs d’Athus), durant les week-ends, la relation L Libramont – Virton sera prolongée jusqu’à Arlon via Aubange et Athus à raison d’un train toutes les deux heures. Par conséquent, les gares d’Halanzy, Aubange, Athus et Messancy seront ouvertes aux trains de la SNCB alors qu’elles ne sont aujourd’hui pas desservies par une relation belge. Par la même occasion, il y aura des correspondances possibles à Athus avec les Chemins de Fer Luxembourgeois (CFL) pour passer du réseau SNCB au réseau CFL. Ce projet-ci fera l’objet d’un planning actualisé dans le courant du premier trimestre 2021.

Elisa Roux
Elisa Roux Porte-parole SNCB

 

 

 

A propos de la SNCB

Avec plus de 900.000 voyageurs par jour (avant la crise du COVID-19), la SNCB veut être la solution pour une mobilité confortable et durable en Belgique. Son objectif : des clients satisfaits qui considèrent le train comme une solution évidente à leurs besoins en mobilité. La SNCB investit dès lors dans un mode de transport orienté client, dans des trains ponctuels et bien entretenus ainsi que dans des gares confortables, fonctionnelles et qui intègrent parfaitement les autres modes de transport intermodaux. La SNCB compte 18.400 collaborateurs qui, chaque jour, placent le client au centre de leurs préoccupations.