Skip to Content
La SNCB renforce son plan affluence pendant les vacances de Pâques

La SNCB renforce son plan affluence pendant les vacances de Pâques

  • Nombre de voyageurs dans les trains vers la côte réduit à 50%: les voyageurs uniquement côté fenêtre (sauf les enfants de moins de 12 ans accomplis)
  • Gestion de l'affluence dans les gares
  • Concertation permanente avec les autorités et la police fédérales et locales
  • Conseil : préparez votre voyage

A la demande du gouvernement, la SNCB implémente des mesures de sécurité sanitaire supplémentaires pour les trains pendant les vacances de Pâques. Ces mesures renforcent l'actuel plan affluence de la SNCB avec un nombre de voyageurs dans les trains vers la côte réduit à 50%. Tout comme les autorités, la SNCB déconseille fortement de se rendre à la Côte dans les circonstances actuelles de beau temps et d’opter pour d’autres destinations moins fréquentées.

Le plan affluence de la SNCB a déjà été activé à plusieurs reprises. Ce fut le cas hier et certains week-ends de février où le temps était exceptionnel. Le plan s'est avéré crucial pour absorber les périodes de plus forte affluence sur la journée et répartir les voyageurs dans les différents trains.

Avec l'arrivée des vacances de Pâques et compte tenu de la décision du gouvernement de réduire de 50% la capacité des trains à destination de la côte, il était nécessaire de renforcer ce plan. Cela a été fait en accord avec le Centre de crise national et les autorités et la police fédérales et locales.

Plan affluence renforcé

  • Trains vers la côte : tous les voyageurs uniquement côté fenêtre

Du samedi 3 au dimanche 18 avril et pendant le week-end des 24 et 25, tous les voyageurs (à l’exception des enfants de moins de 12 ans accomplis) ne pourront prendre place que sur les sièges côté fenêtre dans les trains à destination de la côte. Les enfants de moins de 12 ans accomplis pourront prendre place à côté de la personne adulte qui les accompagne. Cette mesure s'applique à l'entièreté du parcours des trains à destination des gares côtières. Cela signifie également que les voyageurs se trouvant dans des trains en direction de la côte, mais qui comptent descendre avant la dernière gare, sont aussi concernés par cette mesure.

Les voyageurs ne pourront parfois pas prendre le train qu’ils comptaient emprunter, mais devront attendre le suivant. En cas de grande affluence, le temps d’attente pourra dès lors augmenter considérablement, ce dont les voyageurs devront aussi tenir compte.

Compte tenu de la capacité réduite à 50% de ces trains, la SNCB demande à ses voyageurs de ne pas prendre de vélo classique ou électrique à bord. Les vélos pliants sont plus faciles à emporter car ils prennent peu de place. Les voyages en groupe de plus de 4 personnes ne sont pas autorisés.

  • Trains de réserve

Pendant les vacances de Pâques, la SNCB déploiera également un maximum de trains vers toutes les destinations en Belgique. Cette mesure de sécurité sanitaire préventive a été prise dès le début de la crise Covid, justement pour garantir que les voyageurs puissent se répartir dans les différents trains et voyager en toute sécurité sanitaire.

La SNCB prévoit également en réserve un certain nombre de trains avec du personnel d'accompagnement. Ces trains sont répartis à des endroits stratégiques sur l'ensemble du réseau ferroviaire. En cas d'incident, ils peuvent ainsi être déployés rapidement pour permettre une meilleure répartition des voyageurs déjà présents dans les gares.

  • Gestion de l'affluence dans les gares

Chaque jour des vacances de Pâques, la SNCB déploiera plus de 300 agents de sécurité Securail et des stewards dans les grandes gares pour répartir les voyageurs entre les différents trains. Aux heures les plus fréquentées, s'il n'y a pas assez de place dans un train à l'arrivée, l'accès aux quais pourra être interdit et les voyageurs redirigés vers un autre train.  

La police locale et fédérale sera présente dans une dizaine de grandes gares et à proximité, afin de soutenir les équipes de sécurité de la SNCB.  

  • Concertation permanente avec les autorités et la police fédérales et locales

Pendant les vacances de Pâques, la SNCB informera en permanence les zones de police locales de la côte du nombre de voyageurs en route vers la gare côtière qui les concerne.

  • Projet pilote

Toujours pendant les vacances de Pâques, un projet pilote sera lancé pour la ville d'Ostende. La SNCB informera les autorités locales et Westtoer un jour à l'avance du nombre de voyageurs qui ont l'intention de prendre le train pour Ostende. La SNCB pourra fournir ces informations sur base des consultations, par les voyageurs, du planificateur de voyage sur l’application et le site web. La grande majorité des clients le consultent à l'avance pour planifier leur voyage en train.

Si ce système est jugé efficace, il pourra être étendu ultérieurement au trafic ferroviaire vers les autres villes côtières.

  • Des mesures sanitaires strictes

Depuis le début de la crise, la SNCB met en place des mesures pour permettre d’accueillir les voyageurs en gare et de la transporter en train dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire. Les gares et les trains sont désinfectés plusieurs fois par jour. L’app de la SNCB donne aux utilisateurs la possibilité de connaître l'occupation d'un train avant d’y monter, pour que le voyageur puisse décider de prendre éventuellement un autre train. Le port du masque reste obligatoire dans les gares, sur les quais et dans les trains, pendant toute la durée du trajet. Cette obligation est indiquée sur tous les supports de communication de la SNCB.

  • Conseil : préparez votre voyage

La SNCB demande à ses voyageurs de bien préparer leur voyage et de consulter l'application SNCB avant leur départ. Le planificateur de voyage permet de connaître le taux d'occupation du train que l’on compte emprunter. Si ce train est orange ou rouge, il convient de prendre le suivant ou d'opter pour une autre destination. Pour se rendre à la côte, il est indiqué de consulter le baromètre d'affluence de Westtoer (Office du Tourisme de Flandre occidentale) sur le site www.lelittoral.be avant de partir.

La SNCB conseille à ses voyageurs d'éviter les heures de pointe et de voyager tôt le matin ou tard le soir. Pendant les périodes de vacances ou les week-ends, les périodes de plus forte affluence pour l’aller et pour le retour des villes côtières se situent entre 09 et 12 heures et entre 18 et 20 heures.

Il est également demandé aux voyageurs dans le train de limiter leur consommation de boissons et de nourriture à l’essentiel, et de présenter spontanément leur titre de transport acheté en amont, lors du contrôle par l’accompagnateur de train.

Pendant les vacances de Pâques, Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, réalisera un certain nombre de travaux importants (entre autres dans les régions de Courtrai, Hasselt et Nivelles). Ces travaux auront un impact sur le trafic ferroviaire, et la SNCB devra dès lors implémenter un service de train alternatif sur un certain nombre de relations. Des bus de remplacement sont également déployés. Grâce au planificateur de voyage, les voyageurs peuvent s’informer des perturbations et des alternatives pour leur trajet.

La SNCB en appelle à la compréhension de tous les voyageurs pour contribuer, ensemble, à limiter les affluences et faire en sorte que les déplacements se passent dans les meilleures conditions de sécurité pour tous.

Vincent Bayer
Vincent Bayer Porte-parole SNCB

 

A propos de la SNCB

Avec plus de 900.000 voyageurs par jour (avant la crise du COVID-19), la SNCB veut être la solution pour une mobilité confortable et durable en Belgique. Son objectif : des clients satisfaits qui considèrent le train comme une solution évidente à leurs besoins en mobilité. La SNCB investit dès lors dans un mode de transport orienté client, dans des trains ponctuels et bien entretenus ainsi que dans des gares confortables, fonctionnelles et qui intègrent parfaitement les autres modes de transport intermodaux. La SNCB compte 18.400 collaborateurs qui, chaque jour, placent le client au centre de leurs préoccupations.