Skip to Content
La SNCB sensibilise les voyageurs et les membres de son personnel à l’utilisation de l’app Coronalert

La SNCB sensibilise les voyageurs et les membres de son personnel à l’utilisation de l’app Coronalert

Lancée par les autorités publiques, l’application Coronalert est destinée à faciliter le suivi des contacts afin d'enrayer au plus tôt la chaîne de transmission du virus COVID-19. Cette application constitue un outil de prévention supplémentaire contre le virus, en complément aux mesures existantes. La SNCB veut contribuer à la faire connaitre auprès du plus grand nombre.

La SNCB, qui figure parmi les plus grands employeurs du pays, a invité ses 18.400 collaborateurs·trices à télécharger et utiliser l’application Coronalert afin de contribuer à ralentir la propagation du virus. Des messages de sensibilisation à ce sujet ont ainsi été relayés en interne au sein de l’entreprise.

La SNCB est aussi en train de communiquer en ce sens auprès de ses clients, sur ses différents canaux de communication externes comme par exemple sur ses écrans en gare.

L'application est disponible sur smartphone depuis l'App Store (Iphone) ou Google Play (Android). Toutes les infos sont disponibles sur www.coronalert.be.

Sophie Dutordoir, CEO de la SNCB : « Avec ses 550 gares réparties sur l’ensemble du pays et ses 3800 trains qui circulent chaque jour, la SNCB peut toucher un très large public à l’échelle nationale. En sensibilisant tous ses collaborateurs et ses actuels 625.000 voyageurs quotidiens à l’importance d’utiliser l’app ‘Coronalert’, la SNCB veut contribuer à ralentir, avec tous, la propagation du virus. Continuez à prendre soin de vous et de vos proches. ».
Karine Moykens, responsable Testing & Tracing : « Je suis très reconnaissante à la SNCB de soutenir la campagne de l’app ‘Coronalert’, et de la promouvoir via ses différents canaux de communication. Les transports publics font partie de la vie quotidienne de nombreuses personnes, même en ces temps de Covid-19. Dans ce contexte, l’app constitue une importante valeur ajoutée, car dans le train, nous sommes en contact avec d’autres personnes que nous ne connaissons pas personnellement. Or, nous remarquons que les contacts transmis par les personnes testées positives se limitent à des gens qu’ils connaissent ou qu’ils se souviennent avoir côtoyés. L’app permet de prévenir les autres, de façon anonyme, aussi en cas de contacts avec des personnes positives que l’on ne connait pas. »

Cette invitation à télécharger et utiliser l’app Coronalert s’inscrit dans le cadre des mesures mises en place en continu par la SNCB depuis le début de la crise sanitaire.

Le port du masque est ainsi obligatoire dans les gares, sur les quais et dans les trains, pendant toute la durée du trajet. Cette obligation du port du masque est rappelée sur tous les supports de communication de la SNCB.

Dans les gares, des affiches et des autocollants rappellent les mesures de sécurité, au travers de la campagne lancée par la SNCB, #MoveSafe.

En outre, les gares et les trains sont désinfectés plusieurs fois par jour avec une attention particulière pour les surfaces avec lesquelles les voyageurs sont en contact telles que les automates de vente, les poignées de porte ou les rampes des escaliers et escalators.

La SNCB continue d’en appeler à la responsabilité collective et au respect des règles sanitaires, pour la sécurité de tous. 

Story image
Elisa Roux
Elisa Roux Porte-parole SNCB
A propos de la SNCB

Avec plus de 900.000 voyageurs par jour (avant la crise du COVID-19), la SNCB veut être la solution pour une mobilité confortable et durable en Belgique. Son objectif : des clients satisfaits qui considèrent le train comme une solution évidente à leurs besoins en mobilité. La SNCB investit dès lors dans un mode de transport orienté client, dans des trains ponctuels et bien entretenus ainsi que dans des gares confortables, fonctionnelles et qui intègrent parfaitement les autres modes de transport intermodaux. La SNCB compte 18.400 collaborateurs qui, chaque jour, placent le client au centre de leurs préoccupations.