Skip to Content
Nouveau siège de la SNCB : le consortium BESIX-BPC/BPI et Immobel a été désigné

Nouveau siège de la SNCB : le consortium BESIX-BPC/BPI et Immobel a été désigné

Le Conseil d’administration de la SNCB a approuvé aujourd’hui la désignation du consortium BESIX-BPC/BPI et Immobel, en tant que soumissionnaire préférentiel, dans le cadre de la procédure relative à la réalisation du nouveau siège de la SNCB. Celui-ci sera situé à la gare de Bruxelles-Midi, sur le site des bâtiments de la SNCB présents sur l’avenue Fonsny, dont fait partie l’ancien Tri Postal.

Ce projet trouve son origine dans la volonté de rassembler l’ensemble des directions de la SNCB, pour instaurer plus de transversalité et de collaboration entre les services. La superficie s’élèvera à environ 75.000 m² bruts, permettant d’accueillir les différentes directions de la SNCB, ainsi que sa filiale HR-Rail, réparties aujourd’hui sur plusieurs sites autour de la gare de Bruxelles-Midi.

Le projet comporte, d’une part, la vente des immeubles de bureaux existants appartenant à la SNCB situés sur quatre sites et, d’autre part, la conception et la construction du nouveau siège principal de la SNCB sur le site de l’avenue Fonsny. Le produit de la vente des sites précités compense partiellement l’investissement que représente le développement de cet immeuble, dont la SNCB restera propriétaire.

La proposition architecturale retenue, du groupement d'architectes constitué de OMA, Jaspers – Eyers et Assar, est de grande qualité et prévoit de garder l’ensemble des trois bâtiments existants de l’avenue Fonsny et de leur adjoindre une extension sobre et contemporaine du côté des voies.

Le projet choisi contribue à une transformation en profondeur du quartier du Midi de plusieurs manières. Il permettra de régénérer le quartier du Midi selon le principe de la « Gare habitante » repris dans le Schéma Directeur. L’objectif est de redynamiser le quartier, notamment en le rendant plus accueillant, chaleureux et vivant à tout moment de la journée. La rénovation des bâtiments ainsi que les parties nouvelles du site Fonsny vont dans le sens d’un renouvellement de l’image du quartier. Le foncier libéré par la vente des terrains et bâtiments de la SNCB, est quant à lui de nature à revaloriser significativement le quartier dans son ensemble. Ces terrains vont en effet pouvoir accueillir de nouveaux projets et de nouvelles fonctions urbaines complémentaires pour ce quartier.

Les voyageurs profiteront également pleinement de ce projet : c’est toute l’interface de la gare avec l’espace public extérieur, côté Fonsny, qui est repensée. L’entrée principale de la gare deviendra beaucoup plus visible et accessible. Le socle des bâtiments situé le long de l’avenue Fonsny sera en outre redynamisé avec l’installation de nouveaux espaces commerciaux et l’entrée du nouveau siège sera également ouverte au public (avec un espace expo notamment). Par ailleurs, le prolongement d’un couloir actuellement en cul-de-sac (le couloir M) jusqu’à l’avenue Fonsny, permettra un nouvel accès direct aux quais, et donc une circulation plus fluide des voyageurs.  

Un regroupement de l’ensemble des directions de la SNCB  dans un seul bâtiment augmentera l’efficacité de l’entreprise, et par là, son service aux clients. Il aura aussi un impact important en termes de réduction des coûts, par la réduction des m², les performances énergétiques du bâtiment et la diminution des besoins en maintenance. Le bâtiment sera à la pointe d’un point de vue énergétique (avec notamment le recours à des panneaux photovoltaïques et à des pompes à chaleur) ainsi que particulièrement performant sur le plan environnemental, avec une certification BREEAM « Excellent » (Building Research Establishment Environmental Assessment Method), soit la méthode d’évaluation de la performance environnementale des bâtiments.

Le processus d’élaboration du projet a par ailleurs fait l’objet d’une excellente collaboration entre la SNCB, la Région de Bruxelles-Capitale et la Commune de Saint-Gilles. Le Maître architecte, Perspective, URBAN et la Commune ont été membres des Comités d’avis Architecture, Urbanisme et Durabilité qui ont sélectionné le projet.

La SNCB a notifié ce jour aux trois soumissionnaires sa décision. Le chantier démarrera début 2022 et l’objectif est de réunir, fin 2024, les plus de 4.000 collaborateurs concernés, de la SNCB et de HR Rail, sur ce seul site.

Photos © OMA, Jaspers & Eyers et Assar

 

Contactez-nous
Elisa Roux
Elisa Roux Porte-parole SNCB
Vincent Bayer
Vincent Bayer Porte-parole SNCB
Elisa Roux
Elisa Roux Porte-parole SNCB
Vincent Bayer
Vincent Bayer Porte-parole SNCB
A propos de la SNCB

Avec plus de 900.000 voyageurs par jour (avant la crise du COVID-19), la SNCB veut être la solution pour une mobilité confortable et durable en Belgique. Son objectif : des clients satisfaits qui considèrent le train comme une solution évidente à leurs besoins en mobilité. La SNCB investit dès lors dans un mode de transport orienté client, dans des trains ponctuels et bien entretenus ainsi que dans des gares confortables, fonctionnelles et qui intègrent parfaitement les autres modes de transport intermodaux. La SNCB compte 18.400 collaborateurs qui, chaque jour, placent le client au centre de leurs préoccupations.